frise

œuvres focus

Liens externes

Quelques sites

Un choix non exhaustif pour la richesse du contenu artistique et pédagogique.

Le Louvre

Le musée d'Orsay

The National Gallery

histoiredesarts.culture.fr

eduscol.education.fr

Google Art project

Un site au près plus des oeuvres, vertigineux!

Liens

Atala au tombeau
Passez votre souris sur l'image

Imprimez cette page

niveau : Lycée

Anne Louis Girodet de Roussy-Trioson

Atala au tombeau
Date : 1808
Lieu : Musée du Louvre
© Musée du Louvre

Atala au tombeau

Au salon de 1808, le succès d'Atala au tombeau (dit aussi "Funérailles d'Atala") fut considérable. Le peintre Girodet a puisé son sujet dans un roman contemporain écrit par Chateaubriand, Atala ou les Amours de deux sauvages dans le désert (1801), qui se déroule dans l'Amérique du XVIIe siècle. Au lieu de choisir un moment crucial de l'action et de l'illustrer, Girodet résume les différentes étapes du deuil depuis la veillée funèbre jusqu'à l'inhumation.

Une scène synthétique et pathétique

L'Indien Chactas et le père Aubry enterrent Atala, l'héroïne du roman. Au coucher du soleil, dans une grotte, le vieil ermite soutient le cadavre de la métisse Atala. Chactas, accablé de douleur, serre avec passion les genoux de cette jeune fille qui ne s'est pas donnée à lui. Atala, écartelée entre son amour pour Chactas et le vœu fait à sa mère de rester vierge et chrétienne, s'est en effet suicidée. Après une nuit de veille, les deux hommes vont enterrer Atala dans cette grotte. Un verset du livre de Job dans la Bible, gravé sur la paroi du rocher, commente la scène : "J'ai passé comme la fleur, j'ai séché comme l'herbe des champs." Ce roman du premier écrivain romantique français était inclus dans le Génie du christianisme, qui avait connu un immense succès. L'exotisme, l'apologie de l'innocence des peuples primitifs, le sentiment religieux qui caractérisent le roman se retrouvent dans le tableau. Aucun passage du texte de Chateaubriand ne correspond précisément à la scène peinte : la bêche du premier plan suggère le moment où la fosse a été creusée, la prière de la longue veillée funèbre est évoquée par les paroles de Job alors que la lumière matinale, à travers les feuillages, nous renvoie au moment même de la mise en terre, à l'aube, quand le corps d'Atala est porté « sous l'arche du pont naturel, à l'entrée des Bocages de la mort » que Girodet identifie par la croix qu'on aperçoit dans la trouée lumineuse.

Un peintre néo-classique ou romantique ?

Girodet était devenu célèbre lors du Salon de 1793 grâce à une toile fort étrange, conservée elle aussi au Louvre, Le Sommeil d'Endymion. Il était un des nombreux élèves de David mais avait le goût de l'innovation tant dans les sujets que dans le style. Ici, il délaisse les sujets antiques chers à son maître pour un sujet nouveau, tiré de la littérature contemporaine. Certes, en bon élève de David, il a disposé les figures en frise et son dessin est précis. La figure d'Atala est également d'une beauté idéale, assez irréaliste pour un cadavre. Mais le clair-obscur très marqué, la sensualité et le sentiment de religiosité qui se dégagent de la toile, sont déjà romantiques. Par ailleurs, le cadre de cette élégie funèbre n'a rien de commun avec les froides architectures de David. Au contraire, il évoque un paysage à la végétation exotique, dans lequel la fleur de magnolia évoquée dans le texte est remplacée dans les frondaisons à l'entrée de la grotte par une fleur alors exotique et rare, la bigogne, ce jasmin rouge de Virginie, appelé aussi « trompette de Virginie ». Cette œuvre, par sa mélancolie et sa sentimentalité, séduisait ceux qui, lassés par la rigueur de David, demeuraient attachés au sacré, à la nature et au sentiment. En 1808, Girodet en peinture, comme Chateaubriand en littérature, personnifie les débuts de ce mouvement moderne qui deviendra le romantisme.

Pistes pédagogiques

Niveau : classe de première
Période historique : le XIXe s.
Champ esthétique : « Arts, goût, esthétiques » ; un artiste néo-classique ambigu, qui préfigure déjà le romantisme à venir.
Français : Lien texte/image : comparer texte et peinture et analyser la condensation du récit romanesque.

Ressources complémentaires

Texte/Image

Sur le web

frise